PREMIÈRE LIVRAISON OFFERTE AVEC LE CODE BIENVENUE PUIS GRATUITE À PARTIR DE 95 € D'ACHAT ! *

+ Afficher le menu

Informations et conseils pour prendre ses mesures et bien se chausser.

Dans cette page vous trouverez des informations utiles comme la définition de certains mots utilisés dans le domaine du barefoot, un guide pour mesurer vos pieds et des conseils pour vous aider dans votre choix de chaussures.

Commençons par un peu de vocabulaire :

Barefoot : traduction littérale « pied nu »

Cou de pied : c’est le dessus du pied

Sneakers : chaussures typées sport conçues pour un usage journalier et non pour la pratique d'un sport

Tige : c’est la partie de la chaussure qui recouvre le pied

Toe-box : traduction littérale « boite à orteils », il s’agit de l’avant de la chaussure. On parle de toe-box anatomique lorsque celle-ci est assez large pour permettre les mouvements naturels d’écartement et d'extension des orteils, qui accompagnent normalement la marche.

Zero drop : semelle totalement plate, totalement dépourvue de talon.


Des chaussures souples, oui, mais pourquoi ?

Les chaussures souples permettent aux pieds d’évoluer sans contraintes en se rapprochant au maximum de la sensation pieds nus. Elles permettent aux pieds des plus petits de se muscler.

On les appelle plus particulièrement « chaussure barefoot », lorsqu’elles répondent à des critères précis :

- souples dans tous les sens, en longueur ET en largeur, on peut généralement les enrouler sur elles-mêmes ;

- avec une toe-box anatomique, suffisamment large pour que les orteils ne soient pas contraints de se serrer ou de se chevaucher ;

- la partie arrière de la chaussure est souple également ;

- ne possédant pas de voute plantaire ;

- légères ;

- une semelle plate « zéro drop » et fine.

 

Outre le fait de choisir des chaussures souples, il faut veiller à les choisir le plus adapté possible à sa morphologie : pieds larges, fins ou moyens, cou de pied fin ou épais, pieds plutôt menus ou dodus, chevilles fines ou non. Le type de pieds, égyptien, grecque ou romain (carré), doit aussi être pris en compte. Pensez bien que lors du relevé de vos mesures, il convient de mesurer la longueur au niveau de l'orteil le plus long.

Il parait évident qu’une personne avec des pieds larges et dodus ne sera pas à l’aise dans des chaussures fines et étroites, tout autant qu’une personne avec des pieds fins ne sera pas à l’aise dans des chaussures trop larges.

Il convient donc de prendre les mesures de ses pieds avec attention, de les observer et de choisir la paire de chaussures qui leurs conviendra le mieux.

Comment prendre ses mesures ?

Voici un petit guide pour vous aider dans cette tâche

1er conseil, mesurez vos pieds le soir, ainsi vous aurez vos mesures au moment où vos pieds peuvent être un peu plus fort du fait d'avoir été sollicité toute la journée, ceci vous évitera des déconvenues du genre "je suis bien dans mes chaussures le matin, mais en fin de journée j'ai les pieds serrés".

Ensuite je vous conseille de procéder comme suit :

  1. Munissez-vous d’une feuille et d’un crayon à mine fine, évitez les feutres par exemple;
  2. Placez votre feuille sur une surface plane (pas sur un tapis);
  3. Placez vous debout sur la feuille, votre pied à plat et en appui;
  4. Avec votre crayon, tracez un trait derrière votre talon et un trait au niveau de l’orteil le plus long (généralement le gros orteil mais pas toujours ;=) ), veillez à placer le crayon bien vertical par rapport à la feuille;
  5. Tracez également un trait de part et d’autre de votre pied, au niveau des métatarses :

6. Avec une règle, mesurez alors la longueur et la largeur;

7. Faites de même pour l’autre pied, c’est important car nous n’avons pas les pieds identiques, il y en a souvent un plus long que l’autre, la différence peut être de ± 0,5 cm.

Vous obtenez alors ceci:


Pour les adultes, je vous conseille de vous faire aider, seul il n'est pas toujours évident de bien positionner son pied à plat et en appui sans bouger tout en traçant au crayon.

Pour la prise de mesures des plus jeunes, vous pouvez tracez leurs mesures directement au sol (si celui-ci le permet bien sûr !), un crayon de papier sur le carrelage et le tour est joué :=) il vous faudra parfois beaucoup de patience et d'imagination pour réussir votre mission.

J'ai souvenir des prises de mesures de ma fille à partir de ses 15-16 mois. Elle ne voulait pas rester en place, ça lui chatouillait les pieds quand je traçais au crayon ou elle avait beaucoup mieux à faire ! Ce qui a le mieux fonctionné pour y arriver à été de lui donner de quoi dessiner debout sur une petite table pour l'occuper et être plus rapide que l'éclair pour tracer !

Mesdames, Messieurs, à vos crayons et papier !


Que faire de ces mesures ?

Les mesures obtenues sont les mesures de vos pieds et non la taille des chaussures.

Pour définir la taille idéale de vos chaussures il est conseillé :

En longueur :

- Pour les adultes : d’ajouter un minimum de 0,5 cm et un maximum de 1,2 cm à votre mesure la plus longue.

- Pour les enfants : il convient de toujours laisser une marge de croissance, de ce fait il est conseillé d’ajouter minimum 0,8 cm et maximum 1,2 cm à la mesure la plus longue lors de l’achat d’une nouvelle paire, (on peut aller jusqu’à 1,5 cm pour les chaussons en cuir si l’enfant gère bien la marge). Lorsqu’il reste seulement 0,6 cm de marge, il est temps penser à changer de chaussures.

En largeur, il est préférable de choisir des chaussures dont les mesures ne sont pas inférieures à celles de vos pieds.


Exemple à partir de mon relevé en photo ci-dessus:

En longueur j'obtiens : pied droit 26,7 cm et pied gauche 26.4 cm.

Je prends donc 26,7 cm auxquels j'ajoute 0,5 cm et 1,2 cm, soit 27,2 cm et 27,9 cm.

Je dois donc choisir des chaussures dont les mesures intérieures, en longueur, sont comprises entre 27,2 et 27,9 cm. Ensuite, libre à vous de voir si vous préférez peu ou beaucoup de marge.

En largeur j'obtiens 11 cm et 10,9 cm … oui oui , j'ai des pieds plutôt très larges. Pas toujours facile dans ce cas de trouver des mesures intérieures qui conviennent en largeur, mais sachez que certains modèles offrent plus d'espace que les mesures indiquées grâce à leur souplesse. Il faut parfois essayer pour voir ce que cela donne.


Petit rappel : vous l'aurez certainement compris, selon les marques, pour une même pointure vous aurez différentes mesures, pensez donc à toujours regarder le tableau des tailles de votre article.

Conseils pour les plus petits

Pour les enfants ne sachant pas encore marcher, si vous ne voulez pas les laisser pieds nus, préférez des chaussons en cuir souples (sans semelles) ou des chaussettes anti-dérapantes.

Pour leurs premières chaussures, une fois la marche acquise, préférez les modèles les plus souples possible avec une semelle la plus fine possible. De cette façon l’enfant peut ressentir les différents types de terrain et stimuler sa proprioception pour gagner en stabilité.

Pensez à mesurer les pieds de vos enfants régulièrement, la croissance des pieds n’est pas constante, ils vont parfois stagner longtemps sur une taille et parfois pousser comme des champignons sans que vous ayez le temps d’y penser !

Il est conseillé ceci :

  • pour les enfants jusqu'à 2 ans, vérifiez tous les 2 mois;
  • pour les enfants de 3 - 4 ans, vérifiez tous les 4 mois;
  • pour les enfants à partir de 5 ans, vérifiez tous les 6 mois.

Souvenez-vous que les chaussures ont pour but de protéger les pieds des intempéries et des potentiels dangers du sol, blessures par des épines ou cailloux par exemple, sable brûlant, etc., leur rôle n’est pas de maintenir le pieds ou les chevilles.

Cette page est susceptible d'évoluer.

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,